La noblesse portugaise : À la recherche du temps perdu

La noblesse portugaise : À la recherche du temps perdu

Le tremblement de terre de 1755, le départ du roi Jean VI et de la cour pour le Brésil en 1808, la guerre civile entre libéraux et absolutistes en 1828, la fin de la règle de primogéniture, la république proclamée en 1910, et pour finir, la révolution de 1974… La noblesse portugaise a vu ses palais disparaître les uns après les autres. Quand ils n’ont pas été vendus et transformés en appartements ou en ambassades, ils sont pieusement conservés comme les rares vestiges d’une splendeur passée.